Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 11:46

Et une nouvelle randonnée de terminée, et donc ce blog.
C'était plaisant de le faire et de le partager.
Diffèrent aussi des diaporamas ou autres soirées photos organisées au retour de mes balades, où même l'intéressé finissait par s'endormir...
Avec plus de 600 photos c'est parfois ennuyeux. Là c'était à chacun son rythme, un peu comme un balade.
c'était le but....
Merci de l'avoir suivi et de m'avoir laissé des messages de votre passage. Notamment les demoiselles qui sont venus par le biais de ma soeur... fannie, traquinette, ervalena, sophcoeur et les autres.
Et puis pour finir j'attends toujours le blog de christophe et fabienne sur leur périple dans les pyrénées. Et de pouvoir le mettre en lien... à vous de jouer les jeunes... je vous passe le bâton.
En attendant une prochaine destination, à voir...

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 16:45

Départ 7H15   Arrivée 20H

Temps ensoleillé.

 

Pour profiter de ma dernière journée je me lève de bonne heure. Le troupeau est toujours là. Le lever du soleil tout comme le coucher est superbe.

 

 

 

 

Je récupère le GR4 en suivant la crête, puis je descends sur Caussols.

Je passe mon dernier col (Clapier) et plateau (la Malle) avant Grasse.

 

 

 

Grasse fin du GR4, mais pas de ma randonnée, car je compte aller jusqu'à la mer à pied. Je croise un randonneur, il me fait savoir que cela sera difficile.

Il a raison car le sentier s'arrête au bord d'une route très dangereuse, plutôt mal vu comme fin.

Je la longe pour rejoindre le centre ville et l'office de tourisme.

 

 

 

Après avoir pris mes renseignements j'achète une carte IGN et je décide de récupérer le GR51. Je vais le retrouver au village d'Auribeau sur Siagne. J'espérais y trouver un chemin mais ce n'est que route et goudron.

Je peux toutefois apprécier des différentes vues de la méditerranée.

 

 

J'arrive à Mandelieu, mais La Napoule ma destination finale  est encore loin. C'est donc à une heure tardive que j'essaye de trouver un hôtel. Je crois l'avoir bien mérité. Malheureusenment ils sont tous complets et je suis obligé d'aller au camping. Il me faut encore plus d'une heure et passer une coline pour le rejoindre. Je suis crevé mais bien content d'être arrivé.

Le lendemain je prends le train pour Cannes, je trouve un hôtel en centre ville, je m'y repose une journée.

 

 

Là je peux apprécier la fin de ma randonnée, tranquillement, les pieds dans la mer.

 

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 21:00

Départ 7H   Arrivée 17h

Beau temps.

 

 

Je dois redescendre à la balise 82 pour retrouver le GR4. J'attaque ensuite une belle montée. Elle est longue et sportive. Elle offre de nombreuses vues sur le massif alpin.

 

 

 

Je passe à coté de la cascade de Vegay sans la voir, dommage.

J'arrive à un surplomb qui domine une station de ski.  Le chemin passe à coté et oscille entre replats et descentes pour m'amener à Gréolieres où je déjeune.

 

 

Je rencontre deux jeunes randonneurs, ils vont à Manosque. Ils me renseignent sur les diffèrent lieux possibles de bivouaque.

 

 

 

J'arrice de bonne heure à Cipières fin de mon étape. Je décide donc de poursuivre et de trouver un endroit agréable pour ma dernière nuit dans la nature.

La montée sur le plateau de Calerne est facile. Je croise un berger, il cherche depuis plus d'un jour son troupeau de 50 chèvres.

 

 

Le plateau est immense et l'observatoire du CERGA  donne un cachet supplémentaire à ce lieu.

J'arrive a une ligne de crête avant la descente sur Caussols. La vue porte loin, mais pas jusqu'à la mer comme je l'espérais.

Trois personnes viennent à  ma rencontre, ils viennent de faire le sommet de Carlen. Je leur demande si je peux y trouver un endroit pour y planter ma tente.

 

 

Ils me répondent positivement, surtout que l'on peut profiter d'une vue de 360 degrés. On peut même voir la méditerranée et Nice.

Je reprends donc mon sac, j'ai trouvé... Je suis la crête, je fais le sommet et profite d'un panorama incroyable sur les Alpes et la mer.

 

 

 

 

 

Je redescends, je plante ma tente et me délecte de ce moment. En soirée, de la crête sort une tête de biquettes, deux, trois... cinquante chèvres viennent m'envahir.

 

 

 Je les ai retrouvées, ou plutôt l'inverse. Je profite du coucher de soleil avec elles.

 

 

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 21:30

Départ 7H15   Arrivée 17H30

Chaleur et soleil au rendez-vous

 

J'abandonne le confort du gîte pour attaquer un bon dénivelé, ça réveille.

Je retrouve avec plaisir les sentiers alpins, entre forets et crêtes j'arrive à un col sans nom.

 

 

Mais bien identifiable par son pylône. Ils sont toujours aussi mal placés pour les photos.

 Puis c'est la descente pour le hameau de Castellet Saint Cassien, sa vallée et son patou...

 

 

Le GR4 alterne entre montées et descentes. Je passe Amirat pour déjeuner à Collongues.

 

 

Après les Mujouls j'arrive à la rivière l'Esturon et son pont suspendu (un bon plan pour bivouaquer), deux randonneurs plus loin profitent du paysage.

 

 

Ceux sont deux néo-zélandais, ils font Grasse-Palud sur Verdon. Je leur fais savoir qu'au gîte de Comps un de leur concitoyen a laissé une trace de son passage. Il était parti pour faire le GR4 entierement (etape: Les Vans - Comps ).

Un des deux randonneurs me fait savoir que c'était lui, mais il fut bloqué par la neige. Il finit donc la traversée cette année.

On s'amuse de se retrouver là. Avant de se quitter ils me demandent où ils peuvent boire du thé... so british.

Le paysage jusqu'à Aiglun est toujours aussi beau, notamment au crêtes de Charamel.

 

 

 

 

Sous les conseils de mes deux collègues je vais au gîte d'étapes. C'est certainement mon dernier, alors j'en profite. Paupiettes aux chanterelles au menu...

 

 

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 21:09

Départ 8H   Arrivée 12H30

Ensoleillé avec des passages nuageux.

 

 

Je me lève à 6H30 pour m'apercevoir que je partage le champ avec un groupe de chevreuils.

Les hautes herbes sont comme ma tente très humides.

C'est une agréable montée qui m'accompagne jusqu'à l'oratoire Saint Jean. Un endroit idéal pour bivouaquer.

 

 

Plus loin la chapelle Saint Jean du désert me permettra de remplir ma gourde. Les moines de l'abbaye de Lérins y montent pour des pèlerinages. Un randonneur à mon arrivée se volatilise en laissant ces affaires en vrac, très bizarre, je ne m'attarde pas.

 

 

Je passe le col de Saint Jeannet pour une descente tout en douceur.

 

 

Au village de la Colle je discute avec une dame qui me parle des problèmes qu'elle rencontre pour faire venir des artisans dans un lieu si éloigné et escarpé.

Au Plan je dois théoriquement prendre un petit train pour rejoindre Entrevaux. La route est fortement déconseillée à pieds.  Tant pis je coupe un maximum pour l'éviter en prenant le D560. Après je fais excessivement attention aux voitures sur cette route de montagne.

 

 

L'étape se finit de bonne heure, j'en profite pour visiter la ville. Elle a été fortifiée par Vauban tout comme sa citadelle. Celle-ci est haut perchée et pour s'y rendre il faut monter de nombreuses marches. C'est en plus payant, je ne vais pas donner mon argent pour faire des dénivelés supplémentaires.

 

 

 

Normalement j'avais prévu de dormir au camping, il n'existe plus depuis longtemps. Je prends la direction du gîte municipal et je m'y installe. Il est bien situé et il dispose d'une petite terrasse bien sympathique.

 

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 21:00

Départ 8H15   Arrivée 15H30

Nuageux avec des eclaircies

 

 

Le GR4 commence par une belle montée jusqu' à la Chapelle Saint Barnabé.

 

 

 

Je rejoins ensuite le col de Vauplane, son stade de neige et son grand replat herbeux. Passé celui-ci je decouvre une tres jolie vue sur la vallée.

 

 

 

La descente sur Touyet est parfois bien raide, mes batons sont tres efficaces pour garder l'equilibre.

 

 

A Ubraye terme de ma journée de marche, une habitante me voyant en peine avec la cabine télephonique me propose son portable. C'est toujours plaisant de voir des personnes pretes à vous aider.

Un ouvrier renovant la petite chapelle du village  m'indique un endroit ou bivouaquer.

 

 

Après avoir fait le plein d'eau je m'y rends.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 23:30

Départ 8H   Arrivée 16H30

Temps nuageux.

 

 

Le départ commence par une belle montée.

 

 

Elle me fait arriver à un grand plateau herbeux. Il y a peu de marques, mais il suffit tout simplement de suivre la ligne électrique, dommage.

 

 

Puis après un col, c'est la descente pour Chasteuil, village regroupant de jeunes artisans.

 

 

 

J'y croise un français habitant au Canada. Il fait une boucle de plusieurs jours. Il y a  un peu plus de randonneurs.

Le paysage pour rejoindre Castellane est superbe malgré les nuages.

 

 

 

 

Une route interminable m'y emmène, c'est une grande ville et j'en oublie les précautions élémentaires, faire attention à ses affaires. Je surprends un anglais parmis un groupe fouillant dans mon sac, j'interviens juste à temps... poliment...

Je le remets sur mes épaules et je repars pour Lagarde et son camping, je suis a coté d'un jeune motard  alsacien, on sympathise bien.

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 23:15

Départ 7H   Arrivée 16H15

Temps nuageux.

 

Il est tôt et je suis le premier à emprunter la route qui mène au refuge de la Maline point de départ du "sentier Martel".

Je croise avant l'arrivée des premières voitures un chevreuil et deux chamois, je prends cela comme un bon présage.

 

 

Celle-ci longe les gorges en offrant de nombreux points de vue.

 

 

 

 

Au refuge je bois un café, le gardien m'annonce peut être de la pluie et des orages pour la journée. Je croise les doigts en espérant un temps plus clément pour cette partie de ma randonnée tant attendue.

 

 

Le GR4 descend rapidement par un chemin beau et escarpé tel que le passage des éboulis des Guègues.

 

 

Le sentier va au fond du canyon et offre quelques passages pour aller à la rivière.

 

 

 

 

 

Je décide d'aller voir le site de la Mescla hors GR signifiant mélange des eaux, en l'occurrence confluent du Verdon et de l'Artuby. J'ai bien fait c'est splendide.

 

 

Le sentier  remonte jusqu'à la brèche d'Imbert permettant de franchir l'éperon rocheux de la Mescla. La vue sur le cours du Verdon y est impressionnante.

 

 

La descente de l'autre coté se fait par des échelles, et j'attends environ dix minutes qu'une compagnie de gendarme ait fini de monter.

 

 

 

Le GR4 surplombe le Verdon pour arriver à deux tunnels.

 

 

 

Le Baou long de 670 mètres offre deux fenêtres permettant de voir le "couloir Sanson".

 

 

 

Sa sortie annonce la fin du "chemin Martel".

Le canyon s'élargit, et le sentier rejoint le chalet du Point Sublime, il porte bien son nom.

 

 

Puis c'est la montée pour le village de Rougon. Il y a une charmante crêperie où l'on peut apprécier à sa terrasse une tres jolie vue sur le canyon, sur des vautours planant au dessus d'un château en ruine, et le tout sans supplément...

Les villageois sont charmants, ils sont 20 en hiver et plus de 200 l'été. On m'indique un endroit ou bivouaquer près du village. Je ne pouvais pas trouver mieux...

 

 

Cette étape a été à la hauteur de mes espérances, belle et sportive.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 12:00

Départ 7H45   Arrivée 14H

Du soleil et de la chaleur.

 

 

Je récupère le GR4 là où je l'ai laissé la veille, il est fidèle au rendez-vous.

 

 

J'abandonne une petite route pour emprunter un chemin qui se met à monter rapidement.

En prenant de l'altitude je peux bien voir le lac de Sainte Croix.

Le sentier devient de plus en plus escarpé, et bien plus sportif.

 

 

Je passe une barre rocheuse pour arriver sur les crêtes, elles offrent une belle vue sur le lac.

 

 

 

Après le col de l'Ane et le col de Plein Voir j'arrive sur un autre versant, je domine les gorges su Verdon, elles sont encore loin mais cela me donne un aperçu pour demain.

 

 

Puis c'est une belle descente sur Palud sur Verdon, j'arrive de bonne heure.

 

 

J'hésite à rejoindre le refuge de la Maline pour m'avancer sur la prochaine étape.

Mais au village tout est fermé, je décide donc de me poser au camping.

Demain c'est sans doute une de mes plus grosses journées, et une des plus belles. Je vais essayer de partir de bonne heure pour en profiter.

 

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 11:15

Départ 7H15   Arrivée 16H30

Soleil et grosse chaleur.

 

 

L'étape sera longue, je pars donc de bonne heure. Je passe devant l'église romane pour suivre la crête de Saint Pierre.

 

 

Elle m'amène à Riez.

Les marques se perdent dans cette ville, moi aussi. L'office de tourisme et un plan viendront à mon secours.

Je me faufile dans les ruelles pour arriver à la chapelle Sainte Maxime située sur une colline dominant la vallée du Colostre.

Après Roumoules où je déjeune je m'engage sur la plaine des Bessons aux vastes cultures de lavande.

 

 

 

Avant de descendre pour Moustier Sainte Marie je peux apercevoir le lac de Sainte Croix, le village situé sur un autre versant se laisse admirer.

 

 

Je prends plaisir à le visiter, beaucoup de personnes ont la même idée, il y a foule.

 

 

Je ne m'y attarde pas, la journée a été longue et demain je vais me rapprocher des gorges du Verdon.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog GR4 Pas à Pas
  • : Du puy de Dome à Grasse en suivant le GR4, pas à pas...
  • Contact

Me contacter

pascal.pasapas@laposte.net

Rechercher